lettre à l’inconnu – cie E chiudi gli occhidu – résidence du 19 octobre au 1er novembre 2020

Lettres à l’inconnu est un spectacle de poésie sonore.
A travers une exploration sonore et littéraire, se dessinent des histoires et des réalités : celle de l’Aviateur solitaire, voyageur, poète disparu, inadapté aux réalités terrestres ; celle de l’Absence et du rapport à l’écriture ; celle des Amants séparés, de la correspondance, de tous les moyens mis en œuvre pour abattre les frontières que dressent le temps et l’espace entre deux êtres qui s’attirent. Des années de carnets et de poèmes collectionnés ont constitué le matériau de départ.
Notre avion est composé d’un système de production sonore d’un côté, alliant machines, enregistreurs, loopers, instruments et micros ; et d’autre part d’un système de projection d’images, d’écritures et de mise en lumière.
Par ailleurs, nous avons imaginé pouvoir immerger l’audience dans un voyage sonore en les équipant de casques audios HF.

Notre travail procède d’une construction simple, deux notions superposées, (presque) parallèles :
connecter avec l’intériorité (une pulse) par le retour d’un air fredonné, d’un rythme léger ou la suggestion d’un espace sonore reconnaissable, puis offrir par la voix, le corps et l’écrit, [grâce à l’utilisation de casques audio HF] un spectacle immersif de poésie sonore.
Dans une vibration partagée, nous plongerons dans une aventure sensorielle, mémorielle, consciente, reflétant ce lieu où dansent nos chuchotements.
Embrassant la pénombre, la musique, pour transport nous soutiendrons au plus près de l’oreille chaque auditeur, en présence, pour laisser entendre ce que nous avons de plus cher, qui peine à se dévoiler, que nous nommons intime.

Quentin VOUAUX, Papillon, auteur, interprète et sonorisateur
Léa MARIE, Petit Animal, co-auteure et interprète
Flore VIALET, regard extérieur

contact :papillonpetitanimal@gmail.com
06 72 81 56 13