Saraha – Cie JimOe – Résidence du 6 au 12 avril 2020

Spectacle jeune public à partir de 7 ans

Auteur : Caroline Stella

Mise en scène : Sarah Tick

Note de l’autrice
Tout est parti d’un documentaire.
Celui-ci parlait de cette maladie génétique rare, la Xeroderma Pigmentosum, plus joliment appelée maladie des enfants de la lune.
Celle-ci se caractérise par une intolérance cutanée forte aux ultras-violets : lumière et soleil…
Empêché à la joie, au jeu et à la vie ?
Seul le port d’une combinaison étanche aux ultras-violets, mais très peu saillante, très encombrante, et impersonnelle, permet aux personnes atteintes de Xeroderma de voir le jour. Celle-ci ressemble fort à une tenue de cosmonaute en fait.
Ça a été une brèche pour l’imaginaire. Et si cet enfant, choisi par la lune pour être le sien, avait le pouvoir, grâce à sa tenue, de lui rendre visite comme un-e fils-fille à sa mère ? Si cette faille si propice au rêve et à l’imagination (conquête de l’espace, l’exploration de la lune) devenait l’espace de liberté de cet enfant forcément contraint par la maladie, par les conditions que celle-ci lui impose et par les séjours répétés à l’hôpital

Note d’intention
Quand Caroline pour la première fois m’a parlé de son idée d’écrire sur les enfants atteints de la maladie de enfants de la lune, j’ai, sans même lire les premières lignes, insisté pour être celle qui mettrai ce texte en scène
Tout d’abord parce que je connais l’écriture jeune public de Caroline, pour avoir assisté Nelson Rafael Madel à la mise en scène de Poussière(s) (Scene nationale de Gap et Monfort (paris), Marseille Merlan, Théâtre d’Antibes, La Norville, Noyon…).
J’aime cette écriture incisive, directe, enfantine et crue.. sans jamais nous dire ce que nous devons penser ou ressentir. Les enfants malades nous parlent comme ça, nous montrent cette vérité, comme une évidence ; nous réconfortent presque, nous adultes.

L’équipe
EDITH Proust- Comédienne
NADIA Roz- Comédienne
ANNE Lezervant – scénographe
Et .. Seront avec nous, pas loin, surement, en travail PIERRE Tanguy (créateur sonore) et ELISE le garrec
(plasticienne)

Avec le soutien du CNL et de la fondation Beaumarchais/SACD et en partenariat avec le Théâtre Paris Villette