ne rien laisser perdre de ma jeunesse – Marilù collectif – résidence du 16 au 22 décembre 2019

Note intention
Le point de départ de cette pièce est un deuil. Celui de l’enfance.
Je m’appelle Margot, j’ai 27 ans, et je sens qu’aujourd’hui, l’époque où mes envies dépassaient mes craintes et mes peurs s’efface doucement. Me voilà à cet instant précis, au passage de l’enfance à l’âge adulte, et j’éprouve le besoin de sonder les vies de jeunes de ma génération afin de comprendre comment chacun « deal avec sa vie ».
Et surtout, choisir de faire entendre ce qui ne se dit pas.
De faire entendre ceux qu’on ne voit pas.
De faire entendre ce que l’on n’a pas envie d’entendre.
Faire entendre, pour tenter de comprendre.
Inspirée par le documentaire Chronique d’un été de Jean Rouch et Edgar Morin tourné en 1960, j’ai proposé à six jeunes entre 20 et 30 ans de les suivre, les enregistrer et créer une performance artistique documentaire à partir de leurs témoignages. En révolte avec leur temps et en quête de leur bonheur, ils vont se livrer avec le plus de sincérité possible à la question centrale de ce spectacle : « Etes-vous heureux  ?».
Donner la parole à la jeunesse, terreau de la société à venir, nous apparaît comme une urgence et une nécessité. Dans une société où l’on nous promet un avenir difficile et sombre, porter une réflexion sur le bonheur, l’utopie, l’envie et l’espoir semble alors une porte d’entrée nécessairement optimiste.
L’équipe
texte Margot Tramontana et Lucile Borg
mise en scène te scènographie Margot Tramontana
collaboration artistique Lucile Borg
avec et à partir des témoignage de Clément Ballet, déborah Chantob, Gabriela Iansmini, Lucas Bouissou, Aurélien Raynal, Nikita Faulon