airs – La.la.la Compagnie – résidence du 4 au 17 février 2019

Cette résidence serait la première étape de recherche de ce travail. J’aimerais travailler sur la dimension spatiale de la poésie. Les poèmes de Jaccottet sont courts et denses. Ils sont le résultat de ses impressions, expériences et réflexions sur le monde et j’aimerais les dire en impliquant entièrement les corps et l’espace afin que la parole poétique devienne directe et concrète. Pour rendre sur le scène le mot poétique et le rapport au monde qu’il implique visiblement, j’ai l’intuition que l’on ne peut dire la poésie sur scène simplement « comme ça », mais qu’il doit y avoir en amont une réorganisation de l’espace, même si à la fin, il n’y a peut-être plus rien sur scène.