à demain mon amour – cie le Bouc sur le Toit – résidence du 12 au 25 février 2018

note d’intention
L’amour vermeil
Noces d’argent, noces de rubis, noces d’émeraude, noces de vermeil.
Ainsi plus votre vie de couple durera, plus votre amour se fera rare, précieux, beau et plein de mystère.
Pourtant quel éclat peut promettre une vielle pierre polie face à l’éclat brut d’un amour de jeunesse ? Qu’est-ce qu’un couple au bout de 20, 30, ou 40 ans de vie commune, sinon des corps qui vieillissent, des espaces qui s’amenuisent, des vies qui se resserrent… ? Des mots et des gestes qui se répètent, des envies et des esprits qui se perdent… ?
Cependant ces « vieux couples » existent et se donnent à voir un peu partout : ils touchent tous ceux qui n’en sont peut-être qu’aux « noces de froment », faisant peur ou rire… Ils peuvent submerger aussi, c’est mon cas. Carver dans son écriture me restitue absolument cette émotion.
Carver décrit, sans ambage ni violence. Avec une crudité douce. IL donne à voir la complexité des rapports humains, toute nue. Pas de spectaculaire chez lui, mais il rend par là-même au quotidien son spectaculaire intrinsèque : sa puissance de drôlerie, de tristesse ; et à l’homme de chaque jour son héroïsme, car l’homme vit chaque jour, et c’est déjà beaucoup. Cette persévérance qui est la qualité la mieux partagée au monde, me sidère et me bouleverse. Elle est à l’oeuvre également dans le couple, Carver le montre ; l’association déjà ancienne de deux individus, « pour le meilleur et pour le pire », qui perdure comme par chance, par gros temps et grand amour.
Aurélie Cohen, metteur en scène

l’équipe
Aurélie Cohen, metteur en scène
Virginie Berthier, collaboration artistique
Elisa Jasmin, comédienne
Vincent Dedienne, comédien