par-delà bien et nul – awac – résidence du 15 au 21 janvier 2018

«Le Bien et Le Nul» est un thème taillé pour AWAC.
Cela part de l’ambiguïté que peut provoquer notre travail sur certains spectateurs qui se demandent parfois si ce que l’on fait est Bien ou Nul.
Mais qu’est-ce qui est Bien ? Qu’est-ce qui est Nul ?
Cette ambiguïté se retrouve en effet à l’intérieur des 2 amis-artistes que nous sommes.
Tandis que notre côté ami se dit que le dernier spectacle de Franck Dubosc : « c’est Bien »,
notre côté artiste se dit que la dernière exposition Soulages : « c’est Bien ».
Un vendredi soir, notre côté ami veut regarder Koh Lanta tandis que notre côté artiste veut aller voir le spectacle de Jan Lauwers.
Vendredi soir, 23h30, notre côté ami trouve que Koh Lanta : « c’est Nul » tandis que notre côté artiste trouve que le spectacle de Jan Lauwers : « c’est Nul ».
Alors que notre côté ami se dit que le « Nul peut faire du Bien parfois », notre côté artiste pense encore au spectacle de Jan Lauwers…
Bientôt, plus personne ne sait vraiment ce qui est Bien ou Nul et l’on se met d’accord pour faire un spectacle là-dessus :
-« Un spectacle pour les scènes nationales ! » s’emporte notre côté artiste.
-« Ça risque d’être compliqué pour nous. » temporise notre côté ami.
-« Un spectacle pour les cafés théâtre alors !» s’emballe notre côté artiste.
– « Ça risque d’être compliqué pour vous. » réalise notre côté ami.
En eLet, comment pouvons-nous calibrer notre futur spectacle quand on est pas capable de se situer soi-même ? Comment pouvons-nous nous libérer de tout jugement esthétique, de style, de ton, de mouvance, quand c’est précisément ce qui nous passionne ?
Les 2 amis-artistes que nous sommes décident alors de mettre une bonne fois pour toute les pieds dans l’plat du goût et des couleurs.
Bon du coup pour l’affiche on hésite encore…
Thomas Soudan et Nicolas Ibañez