blue-s-cat – cie la camera obscura – résidence du 6 au 18 novembre 2017

blue-s-cat
Après avoir travaillé sur BIG SHOOT et JAZ, je ressens aujourd’hui la nécessité depoursuivre mon exploration encore plus loin sur l’écriture de Koffi Kwahulé avec BLUE-S-CAT. Grâce à son écriture, un pont magique est apparu sur mon chemin de création, il s’appelle Jazz. La découverte de la relation amoureuse entre cette musique et le théâtre a changé fondamentalement mon rapport à la mise en scène.
Avec BLUE-S-CAT, Koffi Kwahulé assume une fois de plus la présence de la musique dans son écriture, comme annoncé dans le titre, et nous emporte dans
un conte musical trash. Après un solo d’actrice pour JAZ, un duo d’acteurs pour BIG SHOOT, nous terminerons cette traversée du théâtre de Kwahulé avec un
quatuor composé d’hommes et de femmes.
Après un duo d’acteurs masculins c’est un solo d’actrice et chanteuse jazz qui vient répondre aux deux hommes de BIG SHOOT. Il était question dans la première
pièce d’une femme qui se faisait violer. Il s’agit maintenant d’une femme violée qui tue son agresseur.
l’equipe
mise en scène Alexandre Zeff
Ludmilla Dabo, Jean-Christophe Folly, India Hair, Xavier Legrand
ET LE MISTER JAZZ BAND
Arthur Des Ligneris, Louis Jeffroy, Gilles Normand, Franck Perrolle